0

Sous-total: 0,00


Votre panier est vide.

Sélectionner une page

Je ne savais pas vraiment ce qu’était un Kokedama avant de m’inscrire à cet atelier. J’avais envie de faire quelque chose de nouveau avec mes mains et c’était l’occasion parfaite.

Le Kokedama c’est une plante, peu importe laquelle, qui a pour pot un mélange préparé et entouré de mousse. Une fois terminé, il peut être posé à même votre meuble quand il est sec. Pour ma part, je préfère quand même lui mettre une petite soucoupe (j’en prépare d’ailleurs une en argile autodurcissante en ce moment).

L’atelier Craffiti

C’est la deuxième fois que je vais faire un atelier dans cette organisation. C’est Julie qui a lancé cette petite entreprise qui accueille une série d’ateliers créatifs. Il est possible d’apprendre à faire des suspensions en macramé, de la sérigraphie, de l’aquarelle et bien plus encore.

C’est d’ailleurs elle qui nous a présenté l’atelier Confection d’un kokedama, et je n’ai rien à y redire. Elle a été très complète et nous a accompagné comme je l’espérais dans notre création.

Vous pouvez retrouvez toutes les infos ICI.

Le kokedama

Je ne vais pas vous donner de recette pour le faire chez vous. De un parce qu’il est possible d’en trouver sur internet. De deux parce que ça ne se fait pas, ma recette est celle que Julie nous a partagé à l’atelier. Par contre, il en existe des tas différentes alors vous pouvez essayez de vous lancer par vous-même, ou bien sûr, vous inscrire à un atelier !

Pour réaliser un kokedama il nous a fallu 1h30 parce que c’était la première fois. Concernant l’entretien, il y a à nouveau plusieurs manière de faire, ma préférée est de faire un bain à ma plante pendant 10 minutes et de la laisser ensuite s’écouler un peu au bord de l’évier avant de la remettre sur sa coupole.

Je recommande ?

A fond ! C’était hyper chouette et totalement accessible même si vous n’avez pas du tout la main verte (genre vraiment). L’entretien est facile et ça vous fait une plante un peu différente de d’habitude.

Je pense vraiment retourner chez Craffiti à une de leur séance libre pour venir en faire un petit deuxième (je n’ai pas tous les terreau qu’il me faut à la maison).

Pin It on Pinterest

Share This