0

Sous-total: 0,00


Votre panier est vide.

Ma blouse Rumer de La Maison Victor

Oct 23, 2019

Je me suis lancée dans la création de la blouse Rumer de La Maison Victor pour apprendre une nouvelle technique en couture.

Si vous vous demandez comment j’ai appris à coudre : 

1. Je suis toujours en cours d’apprentissage.

2. Directement en me cousant des vêtements (et quand je bloque, je vais m’informer sur Youtube).

Du coup, à chaque vêtement que je couds, j’essaye de m’imposer une nouvelle technique ou difficulté pour me permettre d’évoluer. Cette fois-ci, j’ai donc tenté de coudre une tirette invisible. J’ai déjà cousu des tirettes simples mais pas des invisibles, alors c’était la bonne occasion.

Dans la suite de cet article, je vous explique les difficultés du modèle et où le trouver ! 🙂

Archives

Cette blouse est un vêtement plutôt pour le printemps ou l’automne. Il est assez léger et n’est pas fait pour être porté près du corps. Je l’aime beaucoup parce que je peux autant le porter rentré dans un bas taille haute que taille basse et l’habit donne toujours aussi bien.

Le tissu conseillé pour ce modèle est un coton léger. Je préfère vous prévenir : ce n’est pas évident d’en trouver en octobre (ce n’est pas de saison). J’ai  quand même trouvé mon tissu en fin de stock au Marché du Tissu à Libramont (voici les dates des prochains un peu partout en Belgique).

Le modèle de cette blouse vient du magazine La Maison Victor de mars/avril 2018 disponible ici.

Les points techniques de la blouse Rumer :

  • Deux pinces
  • Deux fronces
  • Une tirette invisible

Je n’ai pas eu de problème à faire les pinces parce que c’est une des premières techniques qu’on apprend en couture et j’en ai l’habitude.

Concernant les fronces, j’en ai déjà fait et réussies mais pas de la manière “conventionnelle“. Avec ce modèle, du coup, je me suis obligée à les faire selon la technique que l’on apprend dans les cours et les livres de couture. Je me suis pas mal débrouillée mais ce n’est pas encore parfait. Je ne m’inquiète pas, je pense qu’avec la pratique je vais rapidement prendre la main.

Et enfin, la tirette invisible n’a pas été si dure à coudre. Je pensais que je m’arracherais plus les cheveux que ça ahah. Je l’ai recommencé une fois à cause d’une inattention (vive le découd-vite) et elle se voit encore un peu mais franchement… Pour une première tirette invisible, j’en suis satisfaite! Elle n’est pas choquante quand je porte mon habit alors ça me va 😀 A nouveau : en pratiquant, j’y arriverai mieux.

Il y a eu une autre difficulté que je n’avais pas vu venir : la finition du col. De face, je suis contente de mon col. De dos, par contre, je n’ai pas réussi à faire un bel ourlet entre le début de ma tirette qui me gênait et la fin de mon biais.  Bref, c’est le point que je dois le plus améliorer.

Au final, j’ai vraiment aimé coudre cette blouse ! Elle n’est pas très compliqué quand on s’y met étape par étape et est rapide à réaliser. Le coton léger est aussi très agréable à coudre.

Je vous souhaite une bonne fin de journée,

Lydie.

Pin It on Pinterest

Share This