0

Sous-total: 0,00


Votre panier est vide.

Un vêtement éco-responsable ou éthique, c’est quoi ?

Fév 21, 2019

Sur mon blog, Instagram et mes autres réseaux sociaux (Facebook et Pinterest) je vous parle souvent de mode “éthique”, de “slow fashion” et sans faire de transition je vous parle d’habits vintage et encore d’autres termes.

Je me rends compte aujourd’hui que pour ceux qui ne sont pas familiers avec tous ces mots, c’est peut-être un peu dur de s’y retrouver. Alors si tu te poses la question, aujourd’hui je te réponds à la question “C’est quoi un vêtement éco-responsable ?” selon mon avis.

Je vais également te donner quelques pistes pour t’aider dans cette (nouvelle) démarche par quelques conseils.

Je vois le terme “vêtement éco-responsable” comme assez large. A mes yeux, c’est quand un vêtement a un impact responsable sur l’environnement mais aussi responsable par rapport à la personne qui l’a créé, fabriqué ou imaginé.

Archives

Je considère donc comme éco-responsables :

 

– Les habits dits éthiques :  Ce sont ceux qui sont neufs et achetés dans des boutiques regroupant des marques qui certes font une nouvelle production mais avec des tissus respectueux de l’environnement et qui respectent les conditions de travail des ouvriers/artisans. Je trouve mes vêtements éthiques chez Wonderloop, Orybany, L’envol du Colibri pour ne citer que quelques exemple.

Je vous ai écrit un article où vous pouvez retrouver 5 e-shops de vêtements éthiques ici.

Conseil : J’ai pu voir dans ma vidéo “Vos préjugés sur la mode éthique” que -sans surprise- vous trouver les vêtements neufs et éthiques assez chers. Je peux le comprendre et voici trois idées pour ne pas y laisser son salaire :

1. Acheter ses habits éthiques en soldes : il y a très souvent un onglet “fin de série” ou “outlet” sur les sites en ligne et c’est le moment d’en profiter! C’est comme ça que j’arrive à avoir la majorité de mes pièces neuves et éthiques à prix très acceptables comme mes dernières bottines vegan à 59€ ou encore une combinaison à 35€

2. Cibler les marques éthiques à prix moins élevé que la moyenne comme les marques Thinking Mu, Armed Angels, By Signe, Jan’n June. Pensez aussi à mettre votre recherche en mode croissant pour voir d’abord les prix les plus accessibles.

3. Acheter des vêtements neufs mais upcyclés.

– Les habits upcyclés : Ce sont les vêtements/accessoires qui sont créés à partir de matériaux déjà existants comme par exemple les produits de ma boutique Lydie Avril mais aussi la marque Chez Paula où j’ai acheté ce pull et We are a story. Chez Yuman Village, vous trouverez aussi des marques de vêtement qui font de l’upcycling.

Je me rends bien compte que tous les habits upcyclés ne coûtent pas moins chers mais certaines marques comme celles citées plus haut le sont. C’est pour ma part ma catégorie de vêtements préférées car c’est créer du neuf avec ce qui existe déjà. Je pense que pour l’environnement et celles qui adorent la mode, c’est une excellente alternative! Vous manquez de marque qui fait de beaux vêtements upcyclés ? Attendez encore un peu, je vous prépare une belle surprise dans les semaines/mois à venir ! 😀

 

– Les habits vintages : On les retrouve dans des magasins typiquement vintage et sont assez rétro (looogique). Il arrive qu’ils soient assez chers, mais en même temps, ils sont rares. Quelques idées de boutique où aller dans cet article : 6 boutiques où acheter vintage à Bruxelles.

– Les habits de seconde main/ issus de vide-dressing/ donnés par un proche : Même si dans les habits de seconde main on retrouve de toutes les marques (et donc du non éthique), ils sont éco-responsables puisqu’ils participent à l’économie circulaire. Ils permettent d’utiliser un vêtement sur le plus long terme. Et puis, si on n’achète plus d’habits sur le marché, les entreprises se verront obligées de diminuer leur production de vêtements non éthiques, et ça, c’est le must !

Personnellement, c’est mon option favorite avec l’upcycling.

Et qu’en est-il des vêtements qui ne sont pas éthiques mais que l’on garde très longtemps ? Eh bien je considère que le vêtement n’est pas éco-responsable mais que l’acte en lui-même l’est. Réfléchir sur le long terme, c’est une conscience éco-responsable.

Le fait de réparer ses vêtements au lieu de les jeter et/ou de les remplacer est aussi une manière d’agir éco-responsable.

Et la couture ?

Bien que coudre ses vêtements n’est pas toujours rentable, le travailleur c’est toi. Et donc c’est également beaucoup mieux que l’ouvrier chinois mal payé dans son usine toxique.

A mes yeux, le meilleur du meilleur est de coudre ses vêtements et avec du tissu responsable, du tissu oeko-tex. Bien sûr, ça prend du temps et c’est déjà un sacré budget si on le fait pour toute sa garde-robe! C’est aussi plusieurs métiers en un : être styliste, modéliste, couturier…

J’espère vous avoir un peu éclairci les idées sur le terme “éco-responsable” dans la mode. Si vous avez d’autres questions sur le sujet je serais ravie d’y répondre en commentaire pour que tout le monde puisse les voir! 🙂

Bisous, Lydie.

Pin It on Pinterest

Share This